Archives par année : 2016

Paré à innover : Les défis de la Silver Économie

16 juin 2016

Paré à innover #65

Édito de Jean-Jacques Hénnin

Le vieillissement de la population est un constat dans beaucoup de pays. Selon l’Insee, en 2013, près d’un habitant sur dix avait plus de 75 ans en France, soit environ 6,5 millions de personnes, en progression constante estimée jusqu’en 2035. Ce constat est aussi vrai en Bretagne, en particulier lié à la grande attractivité du territoire pour les retraités.

De nombreuses études ont été menées mettant en évidence la forte volonté des personnes de rester le plus longtemps possible en autonomie à domicile. Pour prolonger ce mieux vivre chez soi, les
besoins ont été identifiés autour du tryptique santé, sécurité et lien social pour lutter contre l’isolement. Des offres alliant l’indispensable rapport humain et nouvelles technologies se sont bâties.

Aujourd’hui, des solutions de technologies et services existent et sont matures telles que celles proposées par les sociétés bretonnes comme TABS et la téléassistance au domicile et en mobilité, Nexes Visio avec son offre de visiophonie haute qualité pour la téléconsultation, Rosalie Life pour le bien-être par l’habitat groupé, Familéo et sa solution séduisante pour renforcer le lien social familial, et enfin Elderis par son bouquet de services de lien social, santé et sécurité sur TV Connectée en destination des collectivités territoriales, des professionnels de l’hébergement et des familles.

Et ce marché se développera grâce à l’engagement et la mobilisation des acteurs sur le terrain en lien avec les personnes âgées : collectivités territoriales, professionnels de l’hébergement collectif, banques, mutuelles et assurances, structures d’aide à la personne, associations, commerçants et prestataires de services…

Nous voyons ainsi combien les enjeux de la Silver Économie sont importants : au-delà du bien-être et du mieux vivre de personnes avançant en âge, cette synergie des acteurs, donneurs d’ordre,
fournisseurs et utilisateurs, au niveau local et national, contribuera au dynamisme de l’économie locale, et permettra ensuite dans cet élan de porter fièrement l’image de la French Tech Silver Économy à l’international.

Télécharger la publication pare-a-innover-juin-2016.PDF >

Sources : Paré à innover | Juin 2016 | page 5 – L’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur bretagne-innovation.fr

Elderis est partenaire de la SilverEco des Côtes d’Armor

Elderis est Partenaire des Rencontres des professionnels de l’économie des Seniors en Côtes d’Armor

Rencontres professionnels 22

Avec un nombre de seniors en forte progression, des besoins et des modes de vie qui évoluent, des nouveaux enjeux émergent autour de la santé, du confort de vie, de l’autonomie.

Côtes d’Armor Développement organise, le mardi 21 juin 2016 à Ploufragan, une journée de Rendez-vous d’affaires entre les offreurs de solutions pour le vieillissement et les principaux prescripteurs bretons.

4 à 6 RDV d’affaires de 30 minutes entre 8 h 30 à 12 h 30.

Si vous souhaitez vous inscrire, suivez ce lien : http://www.cad22.com/actualite/03-16-rendez-vous-Affaires-Economie-Seniors.html

Paris Healthcare Week

23 mai 2016

Elderis sera présent du 24 au 26 mai 2016 à Paris Healthcare Week à Paris Expo sur le stand Vivago, allée : P 22

Trois jours dédiés aux équipements, solutions et stratégies pour le fonctionnement et la transformation des établissements de santé.

Salon réservé aux professionnels:

  • Professionnel de santé et professionnel administratif, logistique, et technique travaillant en établissement de santé (HOPITAL, CLINIQUE, EHPAD, …) ou en libéral.
  • Professionnels travaillant en Institution (ministère, Agence de santé, Agence d’Etat, Collectivité locale, association, fédération professionnelle, ONG)
  • Professionnel travaillant en entreprise ou société de service

Pour obtenir votre badge  GRATUIT, suivez ce lien : Commandez votre badge visiteur>

Salon Paris Healthcare week 2016

Adresse :

Paris Expo – Porte de Versailles – Pavillon 1
1 place de la Porte de Versailles
75015 PARIS

 

Nous vous souhaitons un bonne visite !

OuestFrance Entreprises – Avec Elderis, les seniors gardent le contact via la télé

23 février 2016

Rennes du numérique : l’entreprise propose un bouquet de fonctionnalités directement accessibles via la télévision.

Ouestfrance.fr Entreprises

 Une création d’entreprise

Forts de leurs quinze années d’expérience commune, Jean-Jacques Hennin, 56 ans, et Tahar Boussaha, 51 ans, ont décidé, en 2010, de créer leur entreprise. Elle s’appelle Elderis et est installée sur le campus de Beaulieu.

Son but ? Améliorer la vie des personnes dépendantes, grâce aux nouvelles technologies, et faciliter la communication avec l’entourage de la personne, aussi bien la famille que le personnel médical ou encore les prestataires de services.

Comment ? Elderis transforme les téléviseurs en objets connectés. Avec sa télécommande, l’utilisateur peut échanger des SMS, des courriels, partager des photos, des vidéos, jouer ou consulter son agenda.

 Téléviseur ou téléphone

« L’idée est de partir de quelque chose déjà existant, souligne Jean-Jacques Hennin. Le téléviseur ou le téléphone sont des objets très répandus chez les séniors, donc l’appréhension vis-à-vis des nouvelles technologies est moins importante et permet une familiarisation plus facile avec le service. Aujourd’hui, nous proposons même des tablettes tactiles pour ceux qui sont plus à l’aise. »

À l’été 2014, Vivago, une entreprise de montres connectées à téléalarme, décide d’investir majoritairement dans Elderis. Elle apporte son expérience du marché et permet à Jean-Jacques Hennin et Tahar Boussaha de développer leur activité. Elderis a ainsi décroché un projet expérimental à grande échelle sur plus de 500 résidents avec la ville de Brest en 2015.

« Certains particuliers font aussi appel à nous pour leurs proches », précise Jean-Jacques Hennin. Pour ces personnes, Elderis offre un suivi particulier grâce à un abonnement variable en fonction de leur besoin, de moins de 10 € par mois à plusieurs dizaines d’euros, incluant un éventail d’options sans engagement.

Comptant quatre salariés, l’entreprise espère prochainement se rapprocher des pharmacies et des mutuelles.

 

Sources : www.entreprises.ouest-france.fr